A propos

 

"Lorsque j'avais six ans, j'ai vu, une fois, une magnifique image, dans un livre sur la forêt vierge qui s'appelait "Histoires Vécues".

Ca représentait un serpent boa qui avalait un fauve. J'ai à mon tour beaucoup réfléchi sur les aventures de la jungle et,

à mon tour, j'ai réussi, avec un crayon de couleur, à tracer mon premier dessin. 

J'ai montré mon chef d'oeuvre aux grandes personnes et je leur ai demandé si mon dessin leur faisait peur.
Elles m'ont répondu : "Pourquoi un chapeau ferait-il peur ?"
Mon dessin ne représentait pas un chapeau. Il représentait un serpent boa qui digérait un éléphant.

J'ai alors dessiné l'intérieur du serpent boa,afin que les grandes personnes puissent comprendre. 

Les grandes personnes m'ont conseillé de laisser de côté les dessins de serpents boas ouverts ou fermés, et de m'intéresser plutôt à la géographie, à l'histoire, au calcul, à la grammaire...

C'est ainsi que j'ai abandonné à l'âge de six ans, une magnifique carrière de peintre... J'ai donc dû choisir un autre métier... J'ai eu des tas de contacts avec des tas de gens sérieux. Quand je rencontrais une grande personne qui me paraissait un peu lucide, je faisais l'expérience sur elle de mon dessin numéro 1 que j'ai toujours conservé. Je voulais savoir si elle était vraiment compréhensive. Mais toujours, elle me répondait "C'est un chapeau". ..Alors je me mettais à sa portée."


C'est dans cet esprit que je fais des images en amateur... avec application, coeur et sensibilité.

Lorsque le petit prince dessine son boa, l'important n'est peut être pas que le boa soit splendidement ressemblant, ou magnifiquement reproduit.

L'important est que le petit prince ait pris le temps de le dessiner... et peut être que d'autres prennent aussi le temps de le regarder...

et de laisser leur imagination voir … le boa.;-).

Simplimage est membre du Collectif Approche Photo. (Facebook : Approche photo)

  • Facebook Classic
  • Instagram